Selon les scientifiques suédois, le lait maternel pourrait devenir un traitement anti-cancereux grâce à une protéine nommée "Hamlet"...

Lire l'article du site sciences et avenir